Crowdin

Le zombie au vélo

Le zombie au vélo

Campagne Fructueuse

5.780,00€ Collecté sur 5.000,00 €

38 Contributeurs
0 Jours restants

115%

Les contributions seront collectées jusqu'au 17 juillet 2014


Description de projet

Le zombie au vélo est le premier court métrage de CHRISTOPHE BOURDON.

Porteur de projet

Rue de Mulhouse, 36,
4020 Liège,
Belgium

don Culturels et artistiques

A propos du projet


Le zombie au vélo
Le zombie au vélo

L’idée du « Zombie au vélo » m’est venue un soir en discutant avec un des organisateurs du BIFFF, le Festival du Film Fantastique. On s’est mis à parler des frères Dardenne, et comme je venais de voir un film de zombies gays philippins (si, si!), je me suis dit « Et pourquoi pas faire un film de zombies social? » Je suis un vrai admirateur des films des Dardenne, et j’ai depuis longtemps envie de parodier leur cinéma. D’abord parce que j’aime sincèrement leurs films, qui me touchent par leur humanité, la force de leur propos, leur justesse. Ensuite parce qu’ils ont un style visuel bien à eux, qui a fait école. Enfin parce que le cinéma social est devenu un genre à part entière, et donc sujet au détournement. J’ai en effet grandi avec les films de Mel Brooks, qui avait l’art de détourner des films de genre tout en leur rendant hommage. Et c’est précisément mon but : faire un court métrage qui soit une parodie du cinéma des Frères Dardenne, et plus généralement des films sociaux, mais en même temps un hommage sincère à ce genre reconnu internationalement.

D’où « Le zombie au vélo ».

Un film qui reprend les codes des films sociaux (caméra à l’épaule, personnages au chômage, en détresse, violence des échanges humains,…), tout en racontant une vraie histoire. Bref, « le zombie au vélo » n’est pas juste un copier-coller des films des Dardenne, une parodie. C’est un vrai récit. Le parcours d’un être asocial qui cherche sa place dans la société, et dont le seul bonheur est de rouler à vélo. Le film sera donc entièrement réalisé caméra à l’épaule, de façon très nerveuse. Je veux aussi mettre en valeur Seraing et ses environs. Filmer des plans au lever du jour, au cou- cher de soleil. Filmer un Seraing ensoleillé. Montrer qu’un endroit est beau quand les gens qui y vivent le décident. Ce qui est le cas de mon personnage principal. Car même s’il est malheureux de ne pas trouver d’emploi, il aime sa région. Il aime la parcourir sur son vélo. Et pour obtenir cette image, ce travail sur l’image, j’ai fait appel à Frédéric Martin, un ami de longue date, qui a longtemps travaillé pour la société Flying Cam (James Bond, Harry Potter) et qui se consacre depuis quelques temps à la direction photo. Et si « Le zombie au vélo » se veut avant tout une comédie délirante, j’ai tenu à y glisser un discours social et politique sur l’état de la Wallonie et de ses chômeurs. Je suis passé par la case chômage pendant plusieurs années, j’ai mis plus d’une fois les pieds au Forem, et je sais à quel point cela peut être humiliant et démoralisant. C’est pour ça que je tiens, derrière l’humour et l’absurdité de ce personnage de zombie qui évolue dans un film social, montrer à quel point un chômeur peut être rejeté par la société, devenir un pa- ria. Et errer au milieu du reste de la population en se demandant comment trouver sa place. Comme un zombie. Un mort-vivant… A la fin du film, le personnage trouvera enfin un emploi, grâce à sa véritable passion : son vieux vélo. Le symbole de sa liberté. De son indépendance. Son moyen d’échapper à ses problèmes, de se changer les idées, de fuir la dure réalité de son quotidien. Il restera un zombie, mais il sera un zombie enfin heureux, apaisé.

Le zombie au vélo

On ne le présente plus, mais présentons-le quand-même pour ceux qui ne se souviendrait que de ses 130 victoires à “Tout le monde veut prendre sa place” sur France 2… Christophe Bourdon, le réalisateur du Zombie au vélo, est journaliste, scénariste et réalisateur belge.

Le zombie au vélo

Christophe Bourdon…

A coécrit le court métrage « Le Négociant », une comédie policière qui obtient le prix du public lors du festival Média 10-10 en octobre 2009.

A été l’auteur de l’imitateur Olivier Laurent pour « Ma télé bien aimée » sur la RTBF et a coécrit la série « Fitness Senteur », créée par Armelle Lesniak pour la TSR en 2008. Il a écrit en 2010 des capsules web interprétées par Benoît Poelvoorde pour la promotion du film « Les émotifs anonymes »

Participe actuellement à l’appel à projets de la RTBF pour des séries belges. Il a collaboré à plusieurs courts-métrages de Xavier Diskeuve en tant qu’assistant-réalisateur («La Chanson-chanson») ou comédien («Mon Cousin Jacques », son premier long « Jacques a vu »).

A collaboré aux émissions « Le Journal des Francofolies » (2010), « Sans Chichis » (2010-2011), « Ciné Station » (2010 à aujourd’hui) et « On n’est pas des pigeons » (2011 à aujourd’hui).

A rejoint en 2011 la troupe des « Enfants de Choeur » sur Vivacité où il signe chaque semaine un feuilleton humoristique, « Les barakis ».

Est l’auteur de 4 volumes de la collection « Quiz Party » (éd. Oneplusone) : « Cinéma des années 80 », « Cinéma des années 90 » et « Cinéma des années 2000 », ainsi qu’un volume « culture sexe » sortis en France et en Belgique.

En 2012, sort un cinquième quiz intitulé « Les phrases cultes ».

Travaille actuellement sur un projet de livre consacré au cinéma belge.

Pour ce qui est des comédiens, le zombie sera incarné par Olivier Bonjour

Le zombie au vélo

Christophe Bourdon: Olivier a une présence incroyable à l’image, et excelle dans les rôles muets. Voilà pourquoi il sera un parfait zombie.

Il sera accompagné par Astrid Whettnall en conseillère du FOREM et par Renaud Rutten.

Le zombie au vélo
Le zombie au vélo

Quant aux effets spéciaux, Ils seront réalisés par Dinh Van Fx, spécialisé dans le maquillage effets spéciaux et le dessins de conceptions (characters designer) pour le cinéma et la publicité. Lionel Lê, jeune maquilleur liégeois, a déjà une longue expérience (http://www.dinhvanfx.com/accueil).

Voici à quoi ressemblera notre Zombie au vélo :

Le zombie au vélo

Enfin, je suis heureux de collaborer avec « Les films du Carré » dans cette aventure. Quoi de mieux qu’une société de production liégeoise et une équipe motivée et enthousiaste pour un tel sujet ?

La société de production : Les Films du Carré

Le zombie au vélo

Les Films du Carré est une jeune société de production implantée au sein du Pôle Image de Liège. Elle développe des longs métrages, des courts métrages, des documentaires et téléfilms.

Créée en 2013, Les Films du Carré ont coproduit le long métrage ETRE de Fara Sene avec CINETEVE. Nous avons assuré la production exécutive du long métrage JACQUES A VU de Xavier Diskeuve. Nous coproduisons actuellement une collection documentaire avec la RTBF et ARTE, LE SIECLE DE… et venons de terminer le téléfilm de fiction PALACE BEACH HOTEL pour ARTE.

Christophe Bourdon:“Alain Chabat a dit un jour que le secret d’une bonne comédie était de réunir les 3D : Déconne, Dé- nonce, et Danse.

C’est ce que je veux faire avec « Le zombie au vélo ». Un film qui déconne, qui dénonce, et qui donne envie de danser.”

Le zombie au vélo

Tout simplement à tourner le film ! C’est vous qui permettrez sa réalisation: votre financement est capital puisque c’est grâce à vous que le film existera et que les zombies prendront “vie”. Le financement participatif est pour nous essentiel en ce qu’il relie le désir des créateurs à ceux des spectateurs.

Le montant à financer a été fixé à 5000 €. Il servira principalement à couvrir les dépenses suivantes :

Location de caméra, Fabrication des zombies, Location de matériel lumière et machinerie, Frais de régie, Couvrir une partie des frais de postproduction (montage, étalonnage, mixage)

En cas de dépassement de cet objectif de 5000 €, le budget alloué aux effets spéciaux sera augmenté, ce qui permettra encore plus de réalisme, plus de zombies, plus… de sang! Plus sérieusement, plus on dépassera ce montant de départ, plus le film sera facile à faire et plus sa qualité augmentera, permettant par exemple une postproduction Le Zombie au Vélo, présentation soignée.

D’avance, un grand tout merci à tous ceux qui voudront soutenir ce projet!

Votre Navigateur n'est pas à jour

Dans le cadre de l'amélioration des technologie et de la sécurité, Microsoft ne supporte plus votre navigateur. Par conséquant, pour consulter ce site, vous devez mettre a jour Internet Explorer vers une version récente.